LE DOMINO JAUNE

by FB

và đợt này nhờ vả hơn nửa vào traduction du Figaro :v

Sous Louis XVI, à l’occasion de la naissance du dauphin, une grande fête fut donnée à Versailles, et l’histoire anecdotique du règne a attaché un plaisant souvenir au bal qui la termina. Un buffet, orné superbement, offrait aux danseurs une collation apprêtée avec une royale magnificence. Les regards des spectateurs furent bientôt attirés sur une personne de haute taille, couverte d’un domino jaune, que trois ou quatre fois déjà on avait vue s’approcher du buffet. Douée d’un appétit de Gargantua, et brûlée sans doute d’une soif inextinguible, elle mangeait et buvait d’une façon prodigieuse.

La surprise se trouva changée en stupéfaction, lorsqu’on aperçut le domino jaune attablé pour la cinquième fois, et que les mets eurent recommencé à disparaître dans son estomac insatiable. On se demandait: “Quel est donc ce masque à l’appétit si prodigieux?” Et les vieux courtisans se disaient entre eux: “Les plus grands mangeurs que nous ayons[1] entendu vanter n’approchaient pas de celui-ci.” Informations prises, il se trouva que les gardes françaises préposées à la garde du château avaient imaginé la plaisanterie suivante: le déguisement était revêtu à tour de rôle par chacun de ces espiègles soldats, et ils participaient ainsi aux joies de la fête. Instruite de cette mascarade amusante, la reine en rit beaucoup. Les officiers furent priés de fermer les yeux sur cette escapade, et les ordonnateurs du bal invités à veiller au renouvellement ininterrompu des provisions du buffet.

In the reign of Louis XVI, there was a dolphin gave birth for her offspring, a great ball was hold to celebrate the occasion in Versailles, and brought to everybody who attended so much lovely memories. The buffet was beautiful decorated, every dancers dressed theirs fancies in the royal way. The eyes of the spectators were soon attracted to a person tall, dressed with a yellow domino, three or four times before they had to approach the buffet. The man with an appetite of Gargantua(a giant king that eat and drink so so much), and probably burned an unquenchable thirst, ate and drank in a prodigious way.

Surprisingly, people found themselves changed into amazement when they saw the yellow domino seated for the fifth time, and the food had begun to disappear in his insatiable stomach. They asked: “What is this masked one so prodigious appetite?” Old courtiers and said among themselves: “The biggest eaters we have did not approach course boast of it.” Information taken, it was found that the French guards with the custody of the castle had imagined the following joke: the disguise was covered in turn by each of these mischievous soldiers, and they participate joy the holiday. Informed of this masquerade fun, Queen laughed heartily. The officers were asked to close their eyes to this escapade, and authorizing the ball requested to ensure continuous renewal provisions of the buffet.

[Footnote 1: Why subjunctive?]

Sous quel règne a-t-on donné cette fête, et à quelle occasion?
Qu’est-ce que le buffet offrait aux danseurs?
Qui est-ce qui a attiré les regards des spectateurs?
De quoi cette personne était-elle couverte?
De quel meuble s’est-elle approchée?
Était-elle douée d’un grand appétit?
Comment mangeait-elle?
Qu’est-ce que les spectateurs se demandaient enfin?
Gargantua aurait-il approché du gourmand du bal?
Qui avait été préposé à la garde du château?
Quelle plaisanterie avait-on imaginée pour participer aux joies de la fête?
La reine a-t-elle ri de la mascarade?
A-t-on continué de veiller au renouvellement des provisions du buffet?